07/04/2020

Information Accès aux jardins ouvriers:
L'article 3 du décret du 23 mars prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie autorise les déplacements brefs, dans un rayon d'1 km et dans la limite d'une sortie d'1 h, liés à la promenade avec les personnes regroupées dans un même domicile, en évitant tout regroupement de personnes.
Ainsi, il n'y a pas de restriction quant à l'accès à un jardin familial ou un jardin ouvrier, sous réserve d'être muni de l'attestation de déplacement dérogatoire au motif de la promenade quotidienne avec les seules personnes regroupées dans un même domicile et dans le respect des gestes barrière.
Une fois dans le jardin, il n'y a plus de déplacement. Toutefois, le respect des dispositions de l'article 7 du même décret continue de s'imposer : les jardins familiaux ne peuvent donc pas rassembler plus de 100 personnes.
Dès lors, sur les attestations de déplacement dérogatoire :
- si le jardin se situe au-delà de la zone d'un kilomètre autorisée pour les promenades, il est possible de s'y rendre pour le motif "achats de première nécessité"
- si le jardin se situe dans la zone d'un kilomètre autour du domicile de la personne, il s'agit alors de la catégorie "déplacements brefs".
Il n'existe donc pas d'interdiction d'accès à ces espaces qui sont importants dans le Nord et attachés à une histoire et une tradition sociale.
Vous pouvez cultiver et semer leurs plantations, et non pas seulement les récolter.
Ce déplacement vers le jardin privé ou ouvrier pouvant s'inscrire dans l'acquisition à titre gratuit de produits de nécessité, la présence sur place peut excéder l'heure prévue pour les activités physiques individuelles.